Planification et organisation de congrès au Québec |

1 888 969-1307
Beauce Le Georgesville, Saint-Georges-de-Beauce
Bromont
Charlevoix (C) Vincent Guérin, Tourisme Charlevoix
Côte-Nord
Drummondville Christian Noël - CNB Reflets d'Images
Gatineau-Outaouais Myriam Baril-Tessier
Granby Denis Landry
Îles de la Madeleine Michel Bonato
Lac-Saint-Jean
Lanaudière
Laurentides
Laval Jimmy Hamelin
Lévis
Maskinongé (Mauricie)
Matane Studio du Ruisseau
Memphrémagog
Montérégie
Montréal Tourisme Montréal, Stéphan Poulin
Nicolet-Yamaska André Falardeau
Québec François Gamache
Rimouski
Rivière-du-Loup Patric Nadeau Photographie
Saguenay (C) Martial Tremblay
Saint-Hyacinthe Patrick Roger
Shawinigan
Sherbrooke
Thetford Geneviève Clavet Roy
Tremblant (Laurentides) @tremblant
Trois-Rivières Jean Chamberland
Victoriaville Guy Samson
30 destinations pour vos événements d'affaires !
APCQ - Association des professionnels de congrès du Québec (APCQ) Sans frais : 1 888 969-1307
Téléphone : 450 969-1307
Site web : www.congres.com
Courriel : info@congres.com

Quoi de neuf à Montréal?

Quoi de neuf à Montréal?

10 novembre 2019

Ce texte de Claudine Hébert fait partie du dossier Réunion et congrès Les Affaires, édition du 21 septembre 2019.

Plusieurs hôtels du centre-ville de Montréal ont entrepris des travaux de rénovation. Acquis pour 65 M $ par le Groupe Tidan en 2018, l'hôtel Marriott Château Champlain - qui accueille bon an mal an plus de 220 congrès et événements de 40 nuitées et plus - se refait une beauté. D'ici 2021, les 611 chambres de l'établissement de la rue De La Gauchetière seront entièrement rénovées, indique Geoffroy Héberd-Émond, coordonnateur administratif de l'hôtel. Le montant des travaux est estimé à plus de 20 M$.

Le W Montréal, qui appartient à 100 % à Ivanhoé Cambridge - la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec -, fait actuellement l'objet de travaux estimés à plus de 12 M $. La première phase, consacrée au renouvellement des espaces congrès, est terminée. «Nos quatre nouveaux studios, deux espaces pré-événements et notre galerie truffée d'oeuvres d'art sont réservés de quatre à cinq fois par semaine pour des événements d'entreprise», souligne Jean-Sébastien Labelle, responsable du marketing et relations publiques au W Montréal. La seconde phase, qui portera sur la revitalisation des aires publiques et de restauration, sera réalisée au cours de la prochaine année.

Autre investissement majeur : celui du Centre Sheraton Montréal, qui devrait dépasser les 50 M$. Depuis novembre dernier, l'établissement de 825 chambres du boulevard René-Lévesque procède à une revitalisation complète de son infrastructure. «Jusqu'à maintenant, 340 chambres, soit toutes nos chambres "Club Sheraton" et "Deluxe", ont été rénovées», souligne Christopher Spear, directeur ventes et marketing de l'hôtel. À compter de novembre, les travaux se poursuivront dans les autres chambres, le Salon Club du 37e étage, au restaurant et dans le grand hall.

Quant à l'Hôtel Le Germain Montréal, fermé depuis plus d'un an, il doit rouvrir ses portes d'ici le 1er octobre. L'hôtel-boutique de la rue Mansfield, voisin du Centre Mont-Royal, a non seulement subi une cure de rajeunissement majeure dans l'ensemble de ses 101 chambres et de ses aires communes, mais il a aussi gagné 4 étages et 35 nouvelles chambres. Ce qui porte à 136 le nombre d'unités de l'établissement du Groupe Germain. Le coût des travaux est estimé à 20 M$.

Encore plus de 5 étoiles ?

Il est permis de croire que le retour de la bannière Four Seasons au centre-ville, après une absence de 25 ans, permettra à Montréal de porter à neuf son offre d'hôtels classés 5 étoiles. Le Fairmont Le Reine Elizabeth, Le Sofitel, le Ritz-Carlton, Le Mount Stephen, l'Hôtel Le St-James, l'Hôtel Le Crystal, le Loews Hôtel Vogue et l'Hôtel Birks affichent déjà le maximum d'étoiles.

Luncher au Cathcart de la Place Ville Marie

La clientèle affaires du centre-ville de Montréal pourra bientôt compter sur une nouvelle adresse gourmande pour ses petits-déjeuners, lunchs et soupers d'affaires ; la Place Ville Marie inaugurera en novembre Le Cathcart Restaurants et Biergarten. Incluse dans le projet de revitalisation de 200 M$ de l'Esplanade de Place Ville Marie, ce «jardin intérieur» comptera plus de 1 000 places assises, une quinzaine de comptoirs alimentaires inspirés par la cuisine de rue, de restos-bars, de bistros et de cafés. On y trouvera également trois restaurants offrant le service aux tables. Plusieurs talents culinaires locaux, dont le chef Antonio Park, collaborent à ce projet.

Le Palais des congrès «de l'avenir»

Le Palais des congrès de Montréal a tenu sous son toit plus de 339 événements en 2018, dont au moins 200 ayant généré plus de 40 nuitées en ville. «Ces événements ont contribué à une affluence record de plus de 909 000 participants durant notre année financière 2018-2019», signale Renaud Martel-Théôret, conseiller communications et affaires publiques du Palais. Depuis mars dernier, l'établissement est partenaire de MTLab, le premier incubateur d'innovations en tourisme, culture et divertissement en Amérique du Nord. «Le but de ce partenariat est de travailler avec des start-up montréalaises. L'équipe du Palais veut stimuler l'innovation dans son industrie et bénéficier de l'expertise d'entrepreneurs montréalais, qui vont nous aider à développer des expériences inoubliables pour les participants aux événements qui se déroulent à notre adresse. Nous voulons être le centre de congrès de l'avenir», résume M. Martel-Théôret.

Monarque, nouvelle adresse gourmande et d'affaires

Propriété de Richard Bastien - déjà propriétaire du restaurant Le Mitoyen, à Laval, et qui détient 50 % des parts du Leméac, à Montréal -, le Monarque a rapidement gagné le coeur, et surtout les papilles, de nombreux organisateurs d'événements d'affaires dans le Vieux-Montréal. «Grâce à sa salle privée conçue pour une trentaine de personnes - une quarantaine en formule cocktail -, le restaurant accueille des entreprises au moins un jour sur deux en semaine», signale Olivier Visentin, directeur du restaurant. Il en coûte entre 1 500 $ et 2 500 $, selon le jour et les périodes de l'année, pour bénéficier de ce lieu exclusif équipé d'un écran de 65 pouces. La salle privée du Monarque est déjà très prisée par les milieux juridique, financier et pharmaceutique, souligne M. Visentin.

Une 4e succursale Ateliers et Saveurs

Le groupe Ateliers et Saveurs est sur le point d'ouvrir une nouvelle succursale au coeur du centre-ville, fait savoir Nicolas Bernault, son directeur marketing. Cette école de mixologie déjà installée dans le Vieux-Montréal, sur le Plateau Mont-Royal et à Québec est la première du genre en Amérique du Nord à proposer des cours de cuisine, de cocktails et des dégustations de vin dans un même espace. Elle accueille chaque année plus de 500 entreprises dans ses locaux, principalement des groupes de 12 à 100 participants. M. Bernault précise que le marché affaires représente d'ailleurs près de 65 % des revenus d'Ateliers et Saveurs.

 
Image à la une : Unsplash

Toutes les nouvelles RSS



Association des professionnels de congrès du Québec

sans frais 1 888 969-1307
Téléphone 450 969-1307
courriel info@congres.com


Tourisme Québec ADN communication Clientis Alliance de l'industrie touristique du Québec

Tous droits réservés © 2010-2019 Association des professionnels de congrès du Québec